La plongée sous marine est une histoire d’aventure.

Partant de ce constat simple, de ce sentiment qui nous pousse à aller toujours plus loin dans l’exploration sous-marine, les discussions ont rapidement tourné autour du manque d’un organisme identifié au sein du club regroupant toutes les volontés et les plongeurs motivés, ayant parfois une certaine expérience dans ce domaine de leur propre côté.

 

Rappel & Objectif de la commission : La commission regroupe trois buts:
– Le premier, la biologie, est le plus répandu. Il s’agira au travers de différentes activités, de conduire à l’identification d’espèces, leur reconnaissance, étudier leurs comportements, et mettre en place, dans les mesure du possible, un catalogue exhaustif des espèces rencontrées sur le Cap lors des différentes sorties club. La réalisation de panneaux peut contribuer à la fois à la décoration du club mais aussi à la formation des plongeurs (niveaux bio entre autres).

  • Le côté exploration permettra d’étendre notre rayon d’action.
    Il est aujourd’hui limité à certains sites, qui souffrent d’une surexploitation du fait des nombreux plongeurs passant dessus en saison. C’est le cas des Tables notamment, qui si elles sont pertinentes pour les premiers niveaux, deviennent limitées pour des plongeurs plus expérimentés.

  • Enfin, la commission a vocation d’initier et de former les jeunes plongeurs à la discipline de la biologie sous-marine, en complément des formations techniques classiques.
    Photo et vidéo notamment serviront de vecteur de transmission de savoir depuis les plus anciens membres du club vers les nouveaux pratiquants.

Ces activités pédagogiques permettront de sensibiliser les jeunes et leurs ainés à leur environnement et leur proposera des alternatives qui leurs permettront d’évoluer dans des eaux empruntes de développement durable.

Le but de la commission, réunissant ces deux courants est donc simple. Il s’agit à la fois de prospecter pour découvrir de nouveaux sites. Mais aussi d’explorer ces sites au niveau biologique par une observation systématique.

Enfin, le plaisir reste au cœur de notre préoccupation et les activités proposées par la commission visant à diversifier les activités du club doivent répondre à ce critère essentiel.  

Les outils : Pour la biologie : la présence dans le club de plongeurs ayant des niveaux bio fédé renforce la base de connaissance de la commission.
Afin d’identifier les espèces, l’usage de livres spécialisés, plaquettes immergeables mais aussi des différents moyens de renseignements disponibles (type internet, encyclopédies…) sera préconisé.
La présence d’un certain nombre de plongeurs photographes ou vidéastes sera un outil majeur capable d’appuyer les observations.
L’adaptation de moyen terrestres d’observation au milieu subaquatique sera un plus non négligeable. Les outils type loupes ou réglets de mesure en plastique répondent parfaitement à nos exigences, à un coût moindre, et pour des résultats satisfaisants.

Pour l’explo : cette partie de l’activité peut se décliner sur plusieurs niveaux, en accord avec les compétences des plongeurs selon leurs prérogatives.

-Niveau « Base » :
Exploration des sites déjà connus (Tables, Casier, Merveilles…), mais à un niveau plus fin. Par la réalisation de cartes de zone et d’observation topographique précises : mise en place d’une cartographie des trous/grottes/cavités, des vallons, des failles… Qui sera complétée par l’observation et l’identification de la faune et de la flore en place.

-Niveau « Intermédiaire » :
Il se traduira par l’extension de la connaissance des sites connus. Départs programmés vers des caps définis afin de relier d’autres zones présentant des intérets topographiques. Sur leur passage vers ces zones, les points d’intérets seront repérés via des balises et récupérés en surface via le nouveau sondeur-traceur-GPS.

-Niveau « Explorateur » :
Partir à la recherche de nouveaux sites, à la fois sur base gps/sondeurs, mais aussi en fonction des différentes informations récupérées, notamment via les anciennes découvertes effectuées, qui n’ont jamais été exploitées.

A travers toutes ces activités la commission souhaite revenir aux sources de la plongée : la découverte.

Il ne tient qu’à nous d’oser la découverte !

L’équipe  Com. Bio-Explo.